15/02/2008

Australian Pink Floyd

2008-02-12 The Australian Pink Floyd au Cirque Royal de Bruxelles

 

http://www.aussiefloyd.com/

 

A peine remis du week end qui, contrairement à la météo, fut bien arrosé, nous voici au cœur de Notre Bonne ville (et ses emm… de parking !)

 

Le Cirque Royal est déjà bien rempli, quasi sold out, devant nous, l'écran floydien nous propose 4 médaillons des albums du groupe original avec une petite touche "perso / locale" du pays d'en bas, un kangourou remplace un des éléments de la pochette avec, au centre, le prisme remplacé par un contour de l'île stylisé, sympa mais la question se pose: " vont'ils se l'approprier ?"

 

Pour avoir vu "Off The Wall" à l'A.B. l'année passée, cover dans la lignée du " Musical Box … on faisait comme si on était Genesis mais on est pas Genesis … mais on aimerais bien être Genesis" , j'avoue que nous étions curieux et "ouverts" à cette bande de kangourous.

home_wish1

Quasi à l'heure, des silhouettes se dessinent dans le noir, la petite musique (outside the wall) intrigue et,boum, on entre dans le vif du sujet avec In the flesh.

 

Ca joue bien, juste, quasi à l'identique, deux strato's, une basse Fender, un clavier et un batteur (avis perso, il y avait trop de présence sur les deux grosses caisses et les toms, par rapport aux autres fûts, mais, bon, c'est mon avis hein !)

 

Les morceaux s'enchaînent, The Wall passe en revue avec, et c'est rafraîchissant, quelques touche perso dans les interprétations sans aucunement dénaturer les morceaux.

 

Petit regret, aucun contact avec le public, un simple "good evening, beauswaar" et on s'y remet, bon, la bande à Roger (oui, je l'appelle … Roger ;o) n'a jamais fait dans la grosse blague non plus me direz-vous !

 

home_ham2

Petit break pour faire tourner la caisse de la buvette et hop, DSOTM ! ( ouaip M'sieur, avec The Great Gig en prime ! "Ils ont ôsé" (ou plutôt ELLE) et, ma foi, Sandy nous a bluffé, clair, haut, juste, limpide, la digne fille de Claire Tory, chapeau la p'tite dame !

 

Un clin d'œil "régional" ou deux: Set the controls débute par une chouette intro au dijireedoo très agréable et Shine on par un "zapping" de stations radios australes, sympa et amusant, malgré tout, le public, grisonnant et bedonnant à souhait, applaudit gentiment à la fin de chaque morceau ce qui ne pousse pas le band non plus à forcer le contact avec l'audience, ceci expliquant peut-être cela ????

 

Un petit rappel pêchu et on rallume, le public se lève, il n'en aura pas plus, logique !

 

Bref, je donnerais un bon 8/10 et attends leur prochain passage.

IRE 200701